Exposé de M. Pierre EBOUNDIT, Président de la Ligue Panafricaine du Congo-UMOJA à la Médiathèque Croix-Rouge de Reims .

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. letsaalakosso dit :

    Frangin Pierrot,
    Elle est belle cette photo sous les ailes déployées d’Isis. Le seul ennui avec Isis c’est que quand elle ferme ses ailes, elle nous envoie à la Mâat pour vérifier si nous avons suivi la bonne voix.
    Bien le salut.

  2. ouserma RE dit :

    Bonsoir

    Magnifique tableau en effet, oeuvre d’un jeune peintre congolais, Mr Samba, qui reproduit là une image de Maât déployant ses ailes en signe de protection.

    Voici l’image d’origine : http://www.sculpturegallery.com/sculpture/winged_maat_with_feather.html

    C’est vrai que ce n’est pas une représentation habituelle de Maât. Elle a été représenté ainsi au nouvel empire. On peut effectivement la confondre avec Aset (Isis), qui porte aussi des ailes. Mais, un indice important permet de ne pas se tromper.

    L’indice pour reconnaître Maât, Fille de Rê et compagne de Thot, Déesse de l’ordre cosmique, de la paix, de la justice et de la vérité : Sa plume qu’elle porte majestueusement sur la tête, attachée à son « kitambala ».
    Et Quand Maât est plumée, elle représente en plus, la force protectrice et revigorante, tout comme Aset. C’est pourquoi, Maât est parfois associée à Isis. Dans ce cas, elle représente alors l’ordre social, la Solidarité, la protection et la défense des faibles contre les oppresseurs.

    L’interêt de la soeur Letsalakosso à cette image n’est surement pas fortuit car elle est l’homonyme de Maât portant letsaa (la plusme) laakosso(du perroquet ou de l’autruche !)

    Son nom a donné le mot justice (Maâ) et nous aspirons à être des Unu-Maâ c’est à dire, des combattants de la justice, des Etres Vrais.

    Hotep.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *